Le Réveil Lozère 18 janvier 2023 a 12h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

2022, année la plus chaude jamais enregistrée en France

Abonnez-vous Reagir Imprimer

« 2022 est l'année la plus chaude jamais enregistrée sur le territoire métropolitain depuis le début des relevés en 1900 », indique Météo France le 6 janvier sur son site internet, confirmant ses alertes de la fin novembre. « L'ensemble du pays est concerné », notent les experts, alors que 2022 est l'année la plus chaude dans toutes les régions depuis 1947, à la rare exception de l'île-de-France où elle se classe en deuxième position. Autre triste record : un déficit pluviométrique de 25 %, qui classe 2022 « au 2e rang des années les moins arrosées », avec 1989. « Les mois de mai avec un déficit de 60 % et de juillet avec un déficit de 85 % sont les plus secs jamais enregistrés à l'échelle de la France métropolitaine depuis le début des mesures en 1959 », remarque Météo France. En conséquence, près de trois quarts des sols de l'hexagone auraient été touchés par une sécheresse superficielle cet été. Alors que des températures basses sont nécessaires tant pour ralentir le développement des plantes que pour limiter les ravageurs, « les périodes de froid ont à l'inverse été quasi absentes », souligne Météo France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.