Le Réveil Lozère 27 octobre 2021 a 12h00 | Par ED

39 prix pour la Lozère au concours interrégional de la race limousine

Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. (© ED) Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED Pour sa quatrième édition, le concours interrégional de la race limousine s'est déroulé sous la grande halle d'Aumont-Aubrac, le week-end du 23 et 24 octobre. © ED

44 éleveurs, venus de Saône-et-Loire et des régions Auvergne Rhône-Alpes et Paca ont exposé 180 animaux. Parmi eux, 16 Lozériens, rattachés à la section Auvergne. L'événement, coorganisé par le syndicat départemental de la vache Limousine et la chambre d'agriculture de Lozère, a accueilli entre 1 000 et 1 500 visiteurs sur le week-end.
Du samedi au dimanche midi, vaches, génisses et taureaux se sont succédé dans le ring, sous les applaudissements du public et le regard vigilant du jury. Une fois l'ensemble des prix remis, les éleveurs ont pu échanger autour d'un « verre de l'amitié » et admirer le défilé des animaux primés. La Lozère peut sortir satisfaite de la compétition avec 39 prix sur 76 et une deuxième place au traditionnel challenge interdépartemental.
Malgré le passe sanitaire, obligatoire pour participer à l'événement, rien ne dénotait par rapport aux éditions passées du concours si ce n'est une joie toute particulière de se retrouver pour ce dernier grand événement avant l'hiver. Claire Forestier, animatrice des dfeux jours pour la chambre d'agriculture de Lozère n'a d'ailleurs pas caché sa joie : « L'année dernière, nous avons été privés de cette rencontre entre régions et entre éleveurs à cause du Covid-19. C'est donc d'autant plus une réussite d'avoir pu se réunir pour ce rendez-vous ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.