Le Réveil Lozère 17 mars 2021 a 09h00 | Par MR, YG (avec AFP)

60 millions d’euros d’aides d’urgence pour les éleveurs

Le 6 mars, le Premier ministre a annoncé des aides pour les éleveurs de bovins viande les plus en difficulté. Une mesure saluée par les producteurs de la FNB, qui restent mobilisés pour obtenir l’instauration d’un prix minimum.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le 6 mars, le Premier ministre a annoncé des aides pour les éleveurs de bovins viande les plus en difficulté. Une mesure saluée par les producteurs de la FNB, qui restent mobilisés pour obtenir l’instauration d’un prix minimum.
Le 6 mars, le Premier ministre a annoncé des aides pour les éleveurs de bovins viande les plus en difficulté. Une mesure saluée par les producteurs de la FNB, qui restent mobilisés pour obtenir l’instauration d’un prix minimum. - © Marion Ghibaudo/Illustration

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé le 6 mars le déblocage de 60 millions d’euros d’aides d’urgence aux éleveurs les plus en difficulté, qui ont gagné moins de 11 000 euros en 2020, tout en incitant la filière à continuer à se restructurer. « Pour tous les éleveurs qui ont gagné moins de 11 000 euros en 2020 et qui ont subi des pertes importantes, ce qui représente 18 000 exploitations, […] nous allons mettre en place un dispositif exceptionnel de soutien financier qui permettra de couvrir jusqu’à 80 % des pertes d’exploitation », a affirmé le Premier ministre en conclusion d’une table ronde dans la Creuse avec les représentants de cette filière agricole.
« Cela signifie une enveloppe de 60 millions [d’euros] qui va s’ajouter à l’enveloppe prévue dans le plan de relance […] de 50 millions pour la restructuration de la filière, actions que je veux lier », a-t-il ajouté. « C’est un tout. Il y a une situation d’urgence, nous devons [y] répondre. Mais les aides d’urgence ne régleront rien » pour la filière de l’élevage, « il faut que ces filières continuent à s’améliorer, notamment dans le secteur de la viande, à mieux se structurer », a insisté M. Castex.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Le projet prévoirait, dans une phase de transition, l’accompagnement de chaque collaborateur et un soutien individualisé aux éleveurs

expliquait Danone dans un communiqué, suite à son annonce de la conversion de sa laiterie de Villecomtal-sur-Arros (Gers) en usine de boissons végétales.