Le Réveil Lozère 03 juillet 2019 a 11h00 | Par Nancy Sagnet

À la découverte de la nature et de l’agriculture

Le Copage organise un programme d’animations intitulé « Un été au cœur des fermes : balade et rencontres entre nature et agriculture ». L’association compte ainsi faire connaître au plus grand nombre les liens entre l’environnement et les pratiques agricoles.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le but de l’opération est aussi que le plus grand nombre prenne conscience du lien entre agriculture et paysages.
Le but de l’opération est aussi que le plus grand nombre prenne conscience du lien entre agriculture et paysages. - © Émilie Wood

Lancée par l’association du Copage, l’animation « Un été au cœur des fermes : balades et rencontres entre nature et agriculture », va connaître durant la période estivale 2019 sa première édition en Lozère. Composé de visites d’exploitation agricoles animées par un agriculteur et une animatrice agri-environnement, un été au cœur des fermes a pour objectif d’exposer au grand public le lien entre les milieux naturels et les pratiques agricoles. « Les diverses rencontres auront lieu sur sept exploitations situées pour la plupart sur la Margeride où plusieurs animations seront proposées aux participants », explique Raphaëlle Dhouailly, animatrice agri-environnement et chargé de cette animation au Copage. Les visiteurs pourront ainsi se rendre des élevages bovins viandes, bovin lait, brebis et ovins où plusieurs quiz ludiques leur seront proposés.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1517, du 4 juillet 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les mots ont agacé, parce qu’ils ont sans doute été trop forts

regrette Loïc Guines, président de l’Agence bio et référent bio pour l’Apca dans une interview avec Agra presse parue le 17 juin.