Le Réveil Lozère 24 mai 2022 a 09h00 | Par Marion Ghibaudo

À la découverte de la truffe

Mercredi 18 mai, le syndicat des trufficulteurs de lozère et le CRPF ont invité les curieux à une après-midi découverte autour de ce petit champignon de valeur, et notamment le travail de la truffe noire, à la Canourgue.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mercredi 18 mai, le syndicat des trufficulteurs de  lozère et le CRPF ont invité les curieux à une après-midi découverte autour de ce petit champignon de valeur, et notamment le travail de la truffe noire, à la Canourgue.
Mercredi 18 mai, le syndicat des trufficulteurs de lozère et le CRPF ont invité les curieux à une après-midi découverte autour de ce petit champignon de valeur, et notamment le travail de la truffe noire, à la Canourgue. - © Marion Ghibaudo

Si la Lozère n'a jamais été un grand département producteur de truffes, la production a, historiquement, pesé. « Vers 1870, la récolte était estimée à six tonnes par an », dans le département, a pointé Jean-Yves Magaud, technicien au CRPF et animateur du syndicat truffier de Lozère. À la fin du xixe siècle, la France produisait environ 2 000 tonnes de truffes par an. La production a depuis chuté, et tourne désormais autour de 25-30 tonnes par an. Cette baisse s'explique par de nombreux critères dont « la fermeture progressive des milieux et la diminution progressive de la récolte de truffes ». Depuis la constitution du syndicat truffier lozérien en 1994, ses adhérents se battent pour relancer la filière en Lozère. En 2021, 800 arbres truffiers ont été plantés. Et le syndicat, qui accueille désormais près de cent adhérents, dont de nombreux particuliers, souhaite accueillir plus de profils en son sein, « et notamment des agriculteurs », a lancé Didier Perségol, le président du syndicat.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les Cuma attendent du projet de loi énergies renouvelables qu’il soutienne le développement de solutions mutualisées. Il s’agit en priorité de lever les freins à la production d’énergie en Cuma : ouverture statutaire, simplification des démarches administratives, développement des liens avec les collectivités territoriales, etc

d’après un communiqué.