Le Réveil Lozère 13 mars 2019 a 10h00 | Par JA48

À la découverte de la viande

Le jeudi 14 février, les Jeunes agriculteurs Lozère, notamment ceux du canton d’Aumont-Saint-Chély, ont organisé avec l’aide du Point accueil installation une visite de ferme pour les élèves de l’école privée La Présentation d’Aumont-Aubrac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © JA48

Une première après-midi avait eu lieu en octobre 2018 sur la découverte du métier d’agriculteur. Pour cette seconde après-midi, les JA48 ont choisi de leur faire découvrir la thématique de la viande. Pour cela, les enfants ont été accueillis sur l’exploitation d’Étienne Clavel, président des JA du canton et éleveur de vaches de race Aubrac à Javols.
Pour cette nouvelle rencontre, un programme complet était prévu : découverte de l’exploitation, du bâtiment où logent les vaches, des tâches quotidiennes de l’éleveur sur le troupeau et surtout la rencontre avec les vaches et leurs petits veaux. Les élèves de tous les niveaux ont pu découvrir en grandeur nature la vie à la ferme !

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1501, du 14 mars 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.