Le Réveil Lozère 18 janvier 2023 a 14h00 | Par GS

À Langogne, des producteurs et le Secours populaire inventent une « solidarité alimentaire »

Présent depuis quarante ans dans le département, le Secours populaire 48 a lancé il y a deux ans une opération pour rendre accessibles aux personnes en difficulté du nord-est du département des aliments frais issus de productions locales.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Présent depuis quarante ans dans le département, le Secours populaire 48 a lancé il y a deux ans une opération pour rendre accessibles aux personnes en difficulté du nord-est du département des aliments frais issus de productions locales.
Présent depuis quarante ans dans le département, le Secours populaire 48 a lancé il y a deux ans une opération pour rendre accessibles aux personnes en difficulté du nord-est du département des aliments frais issus de productions locales. - © Geneviève Enge - Parlement européen/Illustration

Qui aurait pu imaginer qu'autant d'idées se cacheraient dans un simple frigo ? Depuis quelques mois, les bénéficiaires du Secours populaire de Langogne ont pu découvrir un nouveau système de solidarité : un libre-service de produits frais, en fruits, légumes, viande, fromage et oeufs, notamment issus de l'agriculture locale. Alors que la fédération de Lozère du Secours populaire fête ses quarante ans d'existence, cette initiative vient en fait remplir un manque dans les circuits de l'aide alimentaire classique financée par des fonds européens : pâtes, conserves et autres produits non périssables.
L'idée est née après un premier partenariat entre le Secours populaire et le chantier d'insertion des jardins de Cocagne, à Palhers. Cette collaboration réussie « nous a amenés à repenser la question des circuits courts » explique Jean-Pierre Kircher, secrétaire général du Secours populaire 48. L'association essayait alors de s'implanter dans des « zones blanches » non couvertes par son action sur le territoire. Mais plutôt que de faire doublon avec ce que proposaient déjà les Restos du coeur ou la Croix rouge, les Secours populaire a lancé en mars 2020 ce libre-service de produits frais, en y intégrant des producteurs locaux de viande, fromage, oeufs, ou encore lentilles.

En pratique

Les producteurs intéressés par la démarche peuvent contacter directement Jean Pierre Kircher par mail à contact@spf48.org ou par téléphone 06 37 85 75 47.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.