Le Réveil Lozère 10 février 2021 a 10h00 | Par Chambre d'agriculture de la Lozère

« Abattoir de Langogne, un outil pour l’avenir »

Abonnez-vous Reagir Imprimer

L’abattoir de Langogne a su évoluer au fil des années et des réglementations. Il est indispensable et essentiel pour le monde agricole lozérien mais aussi pour les éleveurs d’Ardèche et de Haute-Loire.
Cet outil peut compter sur le savoir-faire des équipes de salariés locales dont le travail bénéficie aux artisans bouchers ainsi qu’aux grossistes qui livrent sur une large partie de la France. C’est un outil précieux pour les agriculteurs dont certains sont engagés dans la vente directe.
Alors que le bien-être animal devient une préoccupation importante de nos concitoyens, cet abattoir de proximité permet de respecter les normes animales et contribue à réduire le temps de transports des animaux vifs.
La Chambre d’Agriculture de Lozère, réunie en Bureau, réaffirme son attachement et sa volonté de voir se moderniser, au plus vite, l’abattoir de Langogne qui doit pouvoir bénéficier du soutien des pouvoirs publics.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les plans stratégiques nationaux doivent rester des documents de programmation stratégiques traduisant les choix politiques des États membres

estime la France, et non pas comme le montrent les premiers échanges avec la Commission européenne des documents d’« un niveau de précisions et de justifications extrêmement élevé.»