Le Réveil Lozère 03 avril 2022 a 08h00 | Par Chambre d’agriculture de Lozère

Abreuvement du bétail et ressource en eau : pour une gestion durable en Lozère

La chambre d’agriculture de Lozère, en partenariat avec l’association Copage, est impliquée depuis de nombreuses années sur la gestion de l’abreuvement des animaux à la parcelle, mais aussi dans les bâtiments.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Abreuvoir avec flotteur intégré.
Abreuvoir avec flotteur intégré. - © Chambre d’agriculture 48

En Lozère, on observe depuis quelques années des tensions en période estivale sur certains réseaux d’eau potable. Dans un contexte de changement climatique, ces tensions sur la ressource risquent de devenir de plus en plus fréquentes. L’abreuvement des bêtes, s’ajoutant à la consommation de la population locale plus importante en période estivale, devient un enjeu de partage de la ressource pour éviter les difficultés d’approvisionnement en eau potable.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.