Le Réveil Lozère 24 février 2021 a 11h00 | Par Thierry Boulleau, ancien directeur de l’UDSEA et de l’Auvergne agricole

Adieu « Grand Jean »

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Jean Prévost vient de décéder. Son nom est peu connu de la plupart des personnes qui œuvrent dans les organisations agricoles du Puy-de-Dôme ou du Massif central, mais son influence a été considérable.
Jean Prévost, c’était avant tout un physique imposant, une voix de stentor, des colères légendaires. Mais, derrière ce premier contact « rugueux » se cachait un cœur généreux, un homme d’une grande culture et d’une immense bienveillance.
Jean Prévost est une figure emblématique de l’histoire des organisations agricoles aux côtés de Michel Debatisse et de ses fidèles amis tels Antoine Rougier ou Henri Boyer les premiers présidents de l’UDSEA du Puy-de-Dôme. Auteur, il a apporté son témoignage sur cette époque en publiant « Le paysan déchaîné ».
Avec sa disparition, c’est un acteur majeur des combats menés par Michel Debatisse qui disparaît.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les céréales, une denrée de base qui occupe près de 65 % de la surface cultivée de l’UE et qui est principalement utilisée pour l’alimentation animale, est la culture la plus sévèrement touchée. Nous avons notamment constaté que pour chaque année marquée par un épisode de sécheresse, les pertes de céréales augmentent de 3 %

a indiqué Teresa Bras, de la Nova School of Science and Technology de Lisbonne.