Le Réveil Lozère 28 octobre 2020 à 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Agrilocal a le vent en poupe

Pour prolonger l’article paru la semaine dernière sur « Au pré de l’assiette », une action soutenue par Agrilocal au plan national, le Réveil Lozère s’est intéressé aux actions développées par le réseau Agrilocal en Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour prolonger l’article paru la semaine dernière sur « Au pré de l’assiette », une action soutenue par Agrilocal au plan national, le Réveil Lozère s’est intéressé aux actions développées par le réseau Agrilocal en Lozère.
Pour prolonger l’article paru la semaine dernière sur « Au pré de l’assiette », une action soutenue par Agrilocal au plan national, le Réveil Lozère s’est intéressé aux actions développées par le réseau Agrilocal en Lozère. - © Département48

L’activité de la plate-forme Agrilocal 48, est particulièrement dynamique en cette rentrée avec la mise en place d’un dispositif incitatif voté en juillet par l’Assemblée départementale pour favoriser les produits locaux et de qualité dans les assiettes des collégiens. Le département de Lozère est adhérent au réseau Agrilocal depuis 2016.
À noter également le développement des livraisons en glacière autonome par la Poste, notamment pour le collège Odilon Barrot à Villefort. Cette solution de livraison pour les petites quantités de produits frais, développée à l’initiative du conseil départemental, permet d’approvisionner les cantines en toute sécurité. Cette expérimentation, commencée en mars, a désormais atteint sa phase active de déploiement. Si l’idée a germé au sein du conseil départemental, c’était aussi pour favoriser le développement du réseau Agrilocal dans le département.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On ne sait pas trop ce que l’on a perdu encore. On sait qu’une grande partie sera récupérée, mais pas tout. Sur les deux chambres, il y a 2 000 ordinateurs à analyser. On saura d’ici une semaine

a expliqué à l’AFP Philippe Noyau, le président de la chambre du Centre-Val-de-Loire. Les chambres d’agriculture du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine ont été victimes d’une cyberattaque.