Le Réveil Lozère 15 décembre 2021 a 11h00 | Par Chambre d’agriculture 48

Aire paillée ou logettes ?

La stabulation libre est le modèle de logement le plus courant et adapté aux animaux hébergés, que ce soit sur litières accumulées pour les vaches allaitantes et les jeunes, ou en logettes pour les vaches laitières.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La stabulation libre est le modèle de logement le plus courant et adapté aux animaux hébergés, que ce soit sur litières accumulées pour les vaches allaitantes et les jeunes, ou en logettes pour les vaches laitières.
La stabulation libre est le modèle de logement le plus courant et adapté aux animaux hébergés, que ce soit sur litières accumulées pour les vaches allaitantes et les jeunes, ou en logettes pour les vaches laitières. - © Emeline Bignon

Lors de la réflexion d’un projet bâtiment, l’éleveur doit réfléchir au système de logement de ses animaux en tenant compte des bâtiments existants, de la gestion des déjections animales, du bien-être animal, de la mécanisation et gestion du travail, du plan de financement, etc.
Durant ces vingt dernières années, les élevages allaitants se sont massivement équipés de bâtiments paillés. Dans un contexte d’adaptation de leurs installations aux exigences environnementales couplé à la nécessité de modernisation, les éleveurs de vaches allaitantes ont privilégié des bâtiments simples, les plus économes à l’investissement, en visant principalement à ne gérer que des déjections solides (fumier). Aujourd’hui, dans ces systèmes fortement herbagers, ces choix renforcent de façon flagrante le renchérissement des coûts de fonctionnement des bâtiments, notamment l’achat de la paille.
Cependant, des solutions de substitution partielle de la paille existent : par exemple, la plaquette bois. Le logement des vaches allaitantes en logettes est une solution qui permet de diminuer fortement le besoin en paille et le temps d’astreinte du paillage. Ce type de logement nécessite une conception et une organisation des aménagements intérieurs pour faciliter et sécuriser le travail, la surveillance, l’affouragement et les interventions sur les animaux (vaches, veaux, isolement, taureau), l’emplacement des lieux d’isolement et d’intervention ; l’entretien des aires de vie des animaux, réfléchir à la nature et à l’entretien du sol des logettes et des aires d’exercice (caillebotis,  couloir raclé) et à la conduite de la reproduction. Les dimensions intérieures des stabulations libres paillées intégrales existantes permettent généralement un réaménagement en stabulation libre à logettes.

En pratique

L’Idele a publié une plaquette sur le logement des vaches allaitantes en logettes, disponible sur https://idele.fr/detail-article/des-vaches-allaitantes-en-logettes-cest-possible. Il est aussi consultable sur le site de la chambre d’agriculture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En faisant un don de mille litres, par exemple, un producteur permet de nourrir environ vingt familles pendant un an

explique la fédération des banques alimentaires (premier réseau d’associations d’aide alimentaire).