Le Réveil Lozère 14 avril 2021 a 09h00 | Par Cécile Agusti

Alain Boissier a déclenché le plan Orsec contre l’isolement

Dans les Landes, l’association On roule solidaire en Chalosse (Orsec) permet à des personnes modestes et sans moyen de locomotion de gagner en mobilité dans des secteurs ruraux mal desservis par les transports en commun.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Dans les Landes, l’association On roule solidaire en Chalosse (Orsec) permet à des personnes modestes et sans moyen de locomotion de gagner en mobilité dans des secteurs ruraux mal desservis par les transports en commun.
Dans les Landes, l’association On roule solidaire en Chalosse (Orsec) permet à des personnes modestes et sans moyen de locomotion de gagner en mobilité dans des secteurs ruraux mal desservis par les transports en commun. - © Orsec

Alain Boissier a la fibre sociale chevillée au corps. Ancien animateur dans un foyer pour jeunes en difficulté, il a toujours œuvré dans le milieu associatif. Et la retraite n’y a rien changé. Aujourd’hui âgé de 72 ans, il est le président fondateur de l’association On roule solidaire en Chalosse. Créée en 2019, elle met à disposition des personnes modestes et sans moyen de locomotion, des chauffeurs bénévoles, prêts à les transporter là où elles ont besoin d’aller. « En secteur rural, il y a peu de transports en commun. À Mugron, où je réside, le bus passe seulement deux à trois fois par jour et uniquement en semaine. Quand on n’a pas de moyen de locomotion, on peut rapidement se retrouver totalement isolé. » Il avait déjà pris conscience du problème il y a quelques années, lorsqu’il vivait à Villeneuve-de-Marsan, où il coprésidait l’association Transport solidaire en Bas-Armagnac. « En 2018, j’ai déménagé à Mugron. Je ne voulais pas y faire la même chose, mais devant l’insistance des gens, j’ai créé On roule solidaire en Chalosse. Je n’avais pas fait attention que l’acronyme fût le même que celui du programme d’organisation des secours en cas de catastrophe (NDLR. : le dispositif Orsec, pour organisation de la réponse de sécurité civile, permet la mise en œuvre rapide des moyens nécessaires lors d’une crise majeure). Mais après tout, ça nous va plutôt bien. On déclenche le plan Orsec contre l’isolement ! ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les milliers d’hectares de la Vallée de la Marne ainsi que quelques secteurs de l’Aube sont particulièrement touchés par ce champignon qui aime l’humidité et la chaleur

confirme Maxime Toubart, président du Syndicat général des vignerons (SGV) et co-président du Comité interprofessionnel du vin de Champagne (CIVC).