Le Réveil Lozère 09 octobre 2021 a 08h00 | Par AG

Alimentation saine et durable : la Commission européenne multiplie les initiatives

Pour préparer son futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables, la Commission européenne ouvre une consultation publique des options qu'elle envisage de mettre en oeuvre dans ce cadre, notamment de règles d'étiquetage de la durabilité. Parallèlement, elle lance une campagne de communication visant à promouvoir un mode de vie sain associant notamment le sport et l'alimentation.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour préparer son futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables, la Commission européenne ouvre une consultation publique des options qu'elle envisage de mettre en oeuvre dans ce cadre, notamment de règles d'étiquetage de la durabilité. Parallèlement, elle lance une campagne de communication visant à promouvoir un mode de vie sain associant notamment le sport et l'alimentation.
Pour préparer son futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables, la Commission européenne ouvre une consultation publique des options qu'elle envisage de mettre en oeuvre dans ce cadre, notamment de règles d'étiquetage de la durabilité. Parallèlement, elle lance une campagne de communication visant à promouvoir un mode de vie sain associant notamment le sport et l'alimentation. - © François d'Alteroche/Illustration

La Commission européenne a lancé le 28 septembre (et jusqu'au 26 octobre) une consultation publique sur sa feuille de route en vue de l'adoption, prévue fin 2023, d'un futur règlement européen sur les systèmes alimentaires durables. Cette initiative du Green deal vise à la durabilité dans toutes les politiques liées à l'alimentation. Plusieurs options sont à l'étude : des approches volontaires, un renforcement de la législation existante ; ou - et c'est l'option privilégiée - une nouvelle législation-cadre globale sur la durabilité s'appliquant à tous les acteurs du système alimentaire et établissant une base commune d'objectifs généraux, de définitions, de principes et d'exigences. Cette initiative prévoit de s'attaquer aux problèmes suivants : nourrir une population mondiale en forte croissance ; lutter contre la pollution de l'air, de l'eau et des sols, la perte de biodiversité, le changement climatique et le gaspillage ; lutter contre les régimes alimentaires malsains qui contribuent à l'obésité et à des maladies comme le cancer ; atteindre les objectifs de développement durable de l'ONU. Elle devrait fixer des règles concernant l'étiquetage de la durabilité des produits alimentaires, mais aussi sur les critères minimaux pour les marchés publics de denrées alimentaires, la gouvernance et le suivi.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La liste (ndlr publiée par la commission européenne) explique parfaitement pourquoi nous demandons depuis le premier jour qu’une étude d’impact complète soit réalisée

ont à nouveau dénoncé les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca).