Le Réveil Lozère 22 décembre 2021 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Apiculteurs et agriculteurs bio ensemble à la chambre d’agriculture

Mardi 14 décembre, la chambre d’agriculture a organisé une rencontre à Mende entre apiculteurs et agriculteurs du département pour favoriser les échanges entre ces deux milieux.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les apiculteurs et les agriculteurs bio réunis à la chambre d’agriculture pour échanger sur les pratiques.
Les apiculteurs et les agriculteurs bio réunis à la chambre d’agriculture pour échanger sur les pratiques. - © Marion Ghibaudo

Cette discussion, qui a réuni une dizaine d’agriculteurs et d’apiculteurs bio, a permis aux professionnels de ces deux filières d’échanger sur les pratiques à adopter pour avoir un impact moindre sur les abeilles, en période de butinage notamment.
« C’est important que ces discussions aient lieu », ont estimé les deux techniciens de la chambre à l’initiative de cette réunion, David Folcher, conseiller en développement local et spécialisé en apiculture et Maxime Colomb, chargé de mission en agriculture biologique et animateur du comité technique lait bio Occitanie. « Cela permet de limiter les conflits d’usage et de mieux connaître les endroits où les apiculteurs peuvent poser leurs ruchers, par exemple ».
« Ce qu’il faut retenir de cette réunion, a expliqué Maxime Colomb, c’est que nous, à la chambre d’agriculture, nous avons un fichier d’agriculteurs en bio qui sont prêts à accueillir des ruchers, et nous pouvons jouer les intermédiaires pour mettre les deux mondes en relation ». Une idée suivie d’effets puisque les deux techniciens ont déjà commencé à construire un fichier, en lien avec les agriculteurs, renseignant des emplacements que ces derniers leur ont indiqués et qui pourraient potentiellement accueillir des ruchers. Une dizaine d’agriculteurs sont déjà inscrits et les techniciens espèrent en inscrire d’autres d’ici l’année prochaine.
« Ce n’est que le début du travail, ensuite, les apiculteurs doivent aller voir sur place et discuter avec les agriculteurs des modalités pratiques », ont rappelé les deux techniciens, mais ils espèrent ainsi initier un mouvement qui sera bénéficiaire à l’ensemble des agriculteurs et des apiculteurs du territoire.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.