Le Réveil Lozère 29 mai 2019 a 09h00 | Par Agrafil

Artificialisation des terres : un observatoire « dès cet été » d’après le gouvernement

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Le gouvernement travaille sur la mise en place d’un « outil national de mesure » de l’artificialisation des terres, indique le ministère de la Transition écologique le 27 mai. Cet « observatoire », évoqué pendant le Conseil de défense écologique le 23 mai, aura pour objectif de publier un « état annuel de l’artificialisation », qui servira « de référence aux services publics, associations et citoyens ». Sa première version sera « opérationnelle dès cet été », précise le ministère, qui travaille avec le Cerema, l’IGN et l’Irstea pour développer cet outil. Lors de l’ouverture du Salon de l’agriculture fin février, le chef de l’État avait fixé le cap de « zéro artificialisation nette » des terres.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.