Le Réveil Lozère 31 mars 2021 a 10h00 | Par Copage

Bilan de l’animation du site Natura 2000 Vallon de l’Urugne

René Confort, maire de Saint-Saturnin, a été réélu en tant que président du site Natura 2000 « Vallon de l’Urugne ». En effet, le 16 mars, s’est tenu comité de pilotage (Copil) du site Natura 2000 à Saint-Saturnin.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
René Confort, maire de Saint-Saturnin, a été réélu en tant que président du site Natura 2000 « Vallon de l’Urugne ». En effet, le 16 mars, s’est tenu comité de pilotage (Copil) du site Natura 2000 à Saint-Saturnin.
René Confort, maire de Saint-Saturnin, a été réélu en tant que président du site Natura 2000 « Vallon de l’Urugne ». En effet, le 16 mars, s’est tenu comité de pilotage (Copil) du site Natura 2000 à Saint-Saturnin. - © Marion Ghibaudo/Illustration

L’objectif était triple puisqu’il fallait procéder à l’élection du président du Copil et de la structure animatrice, valider le bilan des actions réalisées puis discuter des actions futures.
Le programme d’actions qui s’est déroulé à partir d’avril 2020 et qui s’est terminé le 31 mars a permis de poursuivre les animations auprès du grand public et des jeunes. D’une part, une balade ouverte à tous a eu lieu dans l’été au départ du relais de La Canourgue. D’autre part, l’animatrice est intervenue, comme chaque année, au lycée Louis Pasteur auprès des élèves de 1re et des étudiants en BTS, afin de leur présenter ce qu’est Natura 2000, en prenant l’exemple du site situé à proximité immédiate de leur établissement. L’investissement pédagogique a également pu être consolidé via l’encadrement d’un projet tuteuré sur l’étude des pratiques agricoles employées sur le territoire. En effet, un groupe de quatre étudiants en licence professionnelle « Gestion agricole des espaces naturels et ruraux » (Gena de l’institut Agro à Florac) travaille sur ce sujet en rencontrant les agriculteurs du site. D’autres actions sont également menées comme le suivi de la colonie de chauves-souris de la grotte de Roquaïzou grâce à l’aide de l’association lozérienne pour l’étude et la protection de l’environnement (Alepe) ou le suivi des orchidées sauvages qui sont très variées sur certaines parcelles agricoles. « Natura 2000 est un outil intéressant pour nos territoires puisque son objectif est de concilier biodiversité et activités humaines. Le site du Vallon de l’Urugne n’est pas très étendu, mais il abrite une faune et une flore exceptionnelles que nous tâchons de valoriser et de faire découvrir » confie René Confort.
Pour l’année 2021 (avril à décembre), les actions habituelles de suivis d’espèces et de sensibilisation, telles que la diffusion d’une plaquette informative auprès des habitants des communes concernées, auront lieu. L’animatrice proposera également des sorties pour découvrir les orchidées sauvages durant le printemps.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Cette décision est une bonne nouvelle pour développer les panneaux sur toitures et l’autonomie dans nos fermes

ont commenté les Jeunes agriculteurs, par opposition à « la multiplication tous azimuts [du photovoltaïque] au sol ».