Le Réveil Lozère 21 avril 2021 a 09h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Biocarburants : encore des inquiétudes autour de la future « taxonomie »

Après des semaines de tergiversations et d'ajustement, la Commission européenne doit enfin publier le 21 avril son premier projet d'acte délégué définissant les critères de sélection des investissements dits durables dans le cadre du règlement sur la Taxonomie.

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Sa dernière version a permis, estiment neuf organisations du secteur des biocarburants dans une tribune du 12 avril, « de corriger en partie ce qui n'allait pas dans le texte original, mais il doit encore être plus inclusif en ce qui concerne les solutions d'énergie renouvelable durable éprouvées »*. Elles regrettent en particulier que les cultures vivrières et fourragères ne pourront pas être utilisées pour fabriquer des biocarburants si ce projet est adopté, ce qui « va à l'encontre des critères de durabilité, durement acquis, établis dans le cadre de la directive sur les énergies renouvelables ». Ces organisations rappellent à ce titre que les biocarburants issus de cultures alimentaires représentent plus de 64 % de l'utilisation des biocarburants dans l'UE et 58 % de l'énergie renouvelable dans les seuls transports.
* CEFS (sucre), CEPM (maïs), CIBE (betteraves sucrières), Coceral (commerce de grains) ; Copa et Cogeca (agriculteurs et coopératives agricoles) ; EBB (Biodiesel) ; EOA (oléagineux) ; ePURE (éthanol) ; et Fediol (huiles végétales).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&