Le Réveil Lozère 16 décembre 2020 a 09h00 | Par Amandine Priolet

Bioviva, des jeux fabriqués dans le respect de la planète

Fabriqués entièrement à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), les jeux de la marque Bioviva ont un attrait tout particulier : celui d'être innovants et surtout éco-conçus. Un joli challenge qui dure depuis plus de 24 ans.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Fabriqués entièrement à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), les jeux de la marque Bioviva ont un attrait tout particulier : celui d'être innovants et surtout éco-conçus. Un joli challenge qui dure depuis plus de 24 ans.
Fabriqués entièrement à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), les jeux de la marque Bioviva ont un attrait tout particulier : celui d'être innovants et surtout éco-conçus. Un joli challenge qui dure depuis plus de 24 ans. - © Bioviva

« Bioviva, créateur de jeux qui font du bien ». C'est ainsi que se définit la marque de jeux, conçue à Montpellier et fabriquée à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). En 1996, Jean-Thierry Winstel a eu l'envie de créer un outil ludique pour sensibiliser aux enjeux de la planète. Quel meilleur moyen alors que de passer par le biais des jeux pour véhiculer des messages ? « C'est de là qu'a été créée la marque Bioviva, qui propose des jeux avec un contenu scientifique vérifié », explique Jelena Kuhn, chargée de communication.
Sensible à la protection de l'environnement, le dirigeant-fondateur a donné une ligne de conduite à sa société : l'éco-conception. « À travers la création de nos jeux, nous sommes sensibles aux questions de préservation de la planète. Ainsi, ils sont fabriqués en France de manière écologique et responsable », poursuit Jelena Kuhn. Pourtant, plus de vingt ans auparavant, les inquiétudes autour du développement durable ne faisaient pas rage comme aujourd'hui. « À l'époque, le projet de Jean-Thierry Winstel était un peu « à part ». Il n'a pas été simple de trouver un partenaire imprimeur pour se lancer dans cette aventure un peu folle. Nous étions les ovnis du secteur jeux-jouets », souligne l'attachée de presse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Si les choses en restent là, on devrait pouvoir maîtriser complètement cette épizootie, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas encore des semaines de travail

a souligné tout en prudence Fabienne Buccio, la préfète de Gironde et de Nouvelle Aquitaine, lors de ses vœux à la presse à Bordeaux, d’après l’AFP.