Le Réveil Lozère 28 mai 2021 a 09h00 | Par MR

Briques et bouteilles ont rebondi grâce à la Covid

Le syndicat des industriels du lait liquide se félicite du rebond des ventes de briques et bouteilles durant les confinements, mais craint pour leur avenir avec les échéances réglementaires fixées pour la fin du plastique dans les emballages.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © JC Gutner

« Après dix ans de repli », les ventes de lait liquide (briques, bouteilles) ont grimpé de 4,9 % en volume et 5,3 % en valeur en 2020 à la faveur des confinements successifs, qui ont entraîné une hausse des prises de petits-déjeuners et de la fabrication de pâtisserie à domicile, s'est félicité le président de Syndilait (industriels du lait de consommation), Emmanuel Vasseneix, lors d'une conférence de presse le 19 mai. Les laiteries ont calculé que chaque semaine en 2020, « le lait a intégré 4,2 millions de petits-déjeuners supplémentaires par rapport à 2019, pour atteindre 131 millions de petits-déjeuners hebdomadaires. » Une évolution forcément importante dans la mesure où le petit-déjeuner représente 70 % du lait consommé en France. Dans le détail, les laits UHT (97 % de la consommation de lait liquide) ont davantage profité du rebond que les laits pasteurisés (3 %), grâce à leur durée de conservation plus longue, idoine en période de ralentissement de la fréquence des courses.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Plus que le problème du prix, moi ce qui me préoccupe en tant que commerçant, c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent

a alerté le 14 septembre sur l’antenne d’Europe 1, le PDG de Système U Dominique Schelcher.