Le Réveil Lozère 01 septembre 2021 a 13h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

Bruxelles autorise une aide française au photovoltaïque sur les toits de professionnels

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La Commission européenne a autorisé le 27 août une aide française de 5,7 milliards d'euros jusqu'en 2026 pour le photovoltaïque sur les toits de professionnels. « Ce régime sera accessible aux opérateurs de petites installations photovoltaïques installées sur des bâtiments, d'une capacité maximale de 500 kW », indique-t-elle dans un communiqué. Il était limité jusque-là aux installations de moins de 100 kW. Il s'agissait le plus souvent de toitures de particuliers. Les installations concernées pourront bénéficier d'une aide sous la forme de tarifs de rachat (soit un prix garanti pour l'électricité produite) pendant vingt ans. Le relèvement du seuil jusqu'à 500 kW permettra de développer le photovoltaïque sur les toitures de petites industries, de centres commerciaux, et de bâtiments agricoles. « La cible est typiquement celle des hangars agricoles », commente David Gréau, chargé des relations institutionnelles chez Enerplan, syndicat de l'énergie solaire renouvelable.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous ne pouvons plus assumer financièrement de payer l’intégralité des dégâts agricole pour tout le territoire, alors qu’il y a des zones où nous ne pouvons pas mettre les pieds

rappelle Willy Schraen, président de la FNC.