Le Réveil Lozère 09 mars 2022 a 11h00 | Par Le Réveil Lozère d’après communiqué

Carrefour et Unicor signent le 1er contrat Égalim en bovins

À l’occasion du Salon de l’Agriculture, le groupe coopératif Unicor et Carrefour ont signé en présence de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, le premier contrat Égalim portant sur les gros bovins.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
À l’occasion du Salon de l’Agriculture, le groupe coopératif Unicor et Carrefour ont signé en présence de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, le premier contrat Égalim portant sur les gros bovins.
À l’occasion du Salon de l’Agriculture, le groupe coopératif Unicor et Carrefour ont signé en présence de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, le premier contrat Égalim portant sur les gros bovins. - © Unicor

Cet accord prévoit la livraison de dix limousines Blason prestige par an sur une durée de trois ans, et concernera, dans un premier temps, une dizaine de magasins Carrefour, principalement en région parisienne et dans le sud de la France. 93 producteurs sont concernés par ce contrat, pour un volume d’environ 500 à 550 vaches par an.
« Avec ce dossier, la coopérative est au cœur de sa mission qui est de ramener de la valeur dans les exploitations de ses adhérents » souligne Jean-Claude Virenque, président d’Unicor. Avec une visibilité à six mois, ce contrat est un élément fort de réassurance, les grilles de prix évoluant en fonction des coûts de production. Les éleveurs peuvent ainsi se projeter sur des cycles de production plus longs, selon les deux groupes signataires du contrat. Ces deux groupes souhaitent travailler à mieux valoriser les bovins sous signe officiel de qualité dans les départements du sud-ouest sur lesquels Unicor est implanté (Aveyron, Cantal, Lozère, Tarn, Tarn et Garonne). « Ce partenariat prévoit également la gestion de l’équilibre matière en magasin ; ce qui est aujourd’hui un paramètre essentiel » rappelle Julien Volpelier, directeur des activités aval du groupe Unicor.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.