Le Réveil Lozère 28 août 2019 a 09h00 | Par Nancy Sagnet

Carton plein pour la 23e Fête de la terre

Organisée par les Jeunes agriculteurs, la Fête de la terre s’est invitée au lieu-dit le Montet sur la commune de Javols, le dimanche 25 août. L’occasion pour les huit équipes de jeunes agriculteurs de s’affronter autour de deux épreuves, le labour en planche et le labour à plat.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
 (© Nancy Sagnet)  © Nancy Sagnet  © Adeline Pontier  © Nancy Sagnet  © Nancy Sagnet

Dix ans après la dernière Fête de la terre sur le canton syndical d’Aumont-Saint-Chély, une équipe de 25 bénévoles a relevé le défi d’en organiser la 23e édition, intitulé cette année « Le labour est dans le pré ». Météo clémente et public étaient au rendez-vous le dimanche 25 août au Montet de Javols.
« Les jeunes agriculteurs de Lozère organisent chaque année cet événement pour promouvoir l’agriculture, réunir l’ensemble des acteurs du monde agricole du département et améliorer les techniques de labour, tout cela dans une ambiance conviviale », indique Vincent Bonnet. « Pour accueillir cette compétition, nous avions besoin d’un terrain facile d’accès et d’une surface de 10 hectares », indique Étienne Clavel, président du canton des Jeunes agriculteurs d’Aumont-Saint-chély. Nous avons donc décider d’investir les terres du Montet de Javols car ce terrain se situait à 7 km de l’A75 et disposait d’une surface plane suffisante ».
Cette année, ce sont huit équipes de concurrents qui se sont affrontés pour la grande finale départementale de labour, dont six équipes dans la catégorie labours à plat et deux équipes en labours en planche.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1523, du 29 août 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

À chaque attaque, tous les éleveurs doivent pouvoir accéder aux tirs de défense simples, voire renforcés, sans entrave

défend Claude Font, référent loup pour la FNO (éleveurs ovins, FNSEA).