Le Réveil Lozère 20 février 2019 a 16h00 | Par Aurélie Pasquelin

Cerfrance Lozère : des projets pour les années à venir

Le Cerfrance Lozère organisait mardi dernier son assemblée générale à l’espace Jean Jaurès de Mende. Un moment riche qui a notamment permis aux responsables de l’association de faire le point sur les actualités et les projets de la structure.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Patricia Granat, présidente du Cerfrance Lozère.
Patricia Granat, présidente du Cerfrance Lozère. - © Aurélie Pasquelin

« Qualifiée parfois de rébarbative, la partie statutaire de l’assemblée générale est indispensable au bon fonctionnement de l’association. Elle permet d’impliquer les adhérents qui ont le pouvoir au sein de la structure. » Tels étaient les mots de Patricia Granat, présidente du Cerfrance Lozère lors de l’assemblée générale de la structure qui se tenait mardi 19 février à l’espace Jean Jaurès de Mende. Un évènement qui a réuni plus de 150 personnes.
Avec un chiffre d’affaires de plus de quatre millions d’euros, la structure, qui emploi 61,9 ETP, se porte bien. Elle enregistre même une augmentation du nombre de ses adhérents pour la campagne 2017-2018 et plusieurs de ses services enregistrent des hausses du nombre de leurs prestations. Au-delà de ces résultats, les responsables du Cerfrance Lozère ont aussi choisi de faire le point sur les projets de la structure pour les prochaines années.
Ainsi les travaux des locaux de Saint-Chély-d’Apcher devraient commencer bientôt pour « un déménagement à l’été 2020 au plus tard », indique Denis Laporte, directeur du Cerfrance Lozère.

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1498, du 21 février 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.