Le Réveil Lozère 20 octobre 2021 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

Challenge jeunes 2021 : des projets locaux et éthiques récompensés

Pour sa quatrième édition, le challenge jeune a récompensé quatre projets (les trois lauréats et un coup de cœur du jury) tournant autour du bien-être, de l’échange linguistique et de la mode.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour sa quatrième édition, le challenge jeune a récompensé quatre projets (les trois lauréats et un coup de cœur du jury) tournant autour du bien-être, de l’échange linguistique et de la mode.
Pour sa quatrième édition, le challenge jeune a récompensé quatre projets (les trois lauréats et un coup de cœur du jury) tournant autour du bien-être, de l’échange linguistique et de la mode. - © Département de la Lozère

Le jury présidé par Patricia Bremond, présidente de la commission jeunesse, éducation et citoyenneté, composé de Vincent Gatin, directeur de Lozère développement, Cindy Guignard, représentante de la chambre de commerce et d’industrie, Pauline Favre et Marie Morante de la mission l’attractivité du Département, s’est réuni ce jeudi 7 octobre 2021. Quatre projets très différents portés par des jeunes motivés ont été retenus et récompensés pour un montant total de 6 500 €.
Le premier prix a récompensé Iris Bertrand pour son projet de marques de parfums d’intérieur Aïtal, qui ambitionne de recréer les senteurs de la Lozère. Trois fragrances sont déjà en cours de préparation (granit, automne, fraîcheur printanière), et devraient « être prêtes d’ici mai 2022 », pour le lancement de la marque, selon la jeune entrepreneuse de 26 ans.
Iris Bertrand, qui a fait des études en philosophie politique à Paris, a changé de direction il y a un an. « Le Covid-19 a été un révélateur », explique la jeune femme, qui a décidé de « se lancer dans des choses plus concrètes que de manier des concepts théoriques. Et le parfum m’a toujours intéressé, je me suis même posée la question de savoir si j’allais faire une école de parfumerie, à un moment ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.