Le Réveil Lozère 29 juin 2022 a 15h00 | Par Marion Ghibaudo

Challenge jeunes : les projets d'entreprises se portent bien

Pour sa cinquième édition, le challenge jeune a mis l'accent sur des projets de reprise économique : ce sont d'ailleurs deux d'entre eux qui ont reçu les premiers prix.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour sa cinquième édition, le challenge jeune a mis l'accent sur des projets de reprise économique : ce sont d'ailleurs deux d'entre eux qui ont reçu les premiers prix.
Pour sa cinquième édition, le challenge jeune a mis l'accent sur des projets de reprise économique : ce sont d'ailleurs deux d'entre eux qui ont reçu les premiers prix. - © Marion Ghibaudo

Jeudi 16 juin, les lauréats du challenge jeune 2022 se sont vus remettre leurs prix lors d'une cérémonie officielle à l'Hôtel Plagnes, à Mende. L'occasion pour le jury et les lauréats d'échanger sur les dossiers présentés et ce qui a constitué les coups de coeur du jury. C'est la première année que des projets de reprise d'entreprise sont ainsi proposés lors du challenge et récompensés du premier prix. Des récompenses qui, espère le jury, inspireront d'autres jeunes à venir présenter leur projet lors de ce challenge particulier.
Le jury, présidé par Patricia Bremond, présidente de la commission Jeunesse, éducation et citoyenneté, et composé de Vincent Gatin, directeur de Lozère développement, Jean-Philippe Robert, représentant de la chambre des métiers et de l'artisanat, Guilhem Bonnaud de la chambre de commerce et d'industrie, Pauline Favre et Guillaume Delorme de la mission Attractivité du Département, a récompensé cinq projets très différents pour un montant total de 6 500 EUR. Pour cette édition, le jury a décidé de remettre deux premiers prix ex æquo pour des projets de reprise d'entreprise, qui ont chacun remporté 2 250 EUR. Lancé en 2018 dans le cadre de la politique jeunesse départementale, le « Challenge jeunes » a pour but d'encourager l'engagement et la prise d'initiatives des jeunes adultes, de mettre en avant et d'aider financièrement les projets retenus par un jury. « Ce challenge rejoint nos deux grands axes de travail, a expliqué Patricia Brémond, tournant autour de la jeunesse et de l'attractivité du territoire. Et ce challenge est l'occasion de récompenser des jeunes qui souhaitent s'engager sur notre territoire, et qui auront un impact. Lier politique jeunesse et attractivité est une volonté majeure du département ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

En passant la brique de lait demi-écrémée à 0,80 € en magasin (contre 0,76 € auparavant, NDLR), nous arrivons à payer les producteurs 430 € les 1000 l. Par contre, je ne dégage aucune marge, si ce n’est les 10 % d’Égalim

explique Michel Biero, directeur Achats Lidl France, qui souhaiterait voir ses concurrents lui emboîter le pas.