Le Réveil Lozère 31 mars 2021 a 09h00 | Par MN

Chambres et Safer main dans la main pour l'installation et l'agroécologie

Chambres d'agriculture et Safer vont mobiliser leurs complémentarités pour installer, accompagner l'agroécologie et les programmes territoriaux concernant les agriculteurs.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Chambres d'agriculture et Safer vont mobiliser leurs complémentarités pour installer, accompagner l'agroécologie et les programmes territoriaux concernant les agriculteurs.
Chambres d'agriculture et Safer vont mobiliser leurs complémentarités pour installer, accompagner l'agroécologie et les programmes territoriaux concernant les agriculteurs. - © Guillaume Perrin - La Marne agricole/Illustration

Les chambres d'agriculture de France et la fédération des Safer (FNSafer) ont conclu le 18 mars un accord-cadre afin de mener des actions communes pour installer des agriculteurs, les accompagner dans la protection des espaces agricoles et leurs projets d'agroécologie, et négocier des programmes qui apportent des services aux collectivités comme les programmes alimentaires territoriaux (PAT). Sébastien Windsor, président de l'Apca (assemblée permanente des chambres), et Emmanuel Hyest, président de la FNSafer, ont signé une convention de partenariat qui ouvre ces nouvelles perspectives de collaboration.

Création d'un fonds d'investissement pour soutenir l'installation
Pour concourir au renouvellement des générations, Apca et FNSafer mobiliseront la complémentarité de leurs outils (le répertoire départ installation des chambres-RDI, l'intermédiation locative des Safer), et « tous dispositifs de recherche de bailleurs et d'investisseurs », précise Christophe Maillet, directeur des études à la FNSafer. Elles finaliseront dans les prochains mois la création d'un fonds d'investissement destiné aux agriculteurs porteurs de projets d'installation. Un des objectifs de ce fonds sera l'installation de hors cadres familiaux, notamment pour que ceux qui viennent du milieu urbain parviennent à s'installer dans d'autres secteurs que le maraîchage ou la fabrication de fromage de chèvres, par exemple en grandes cultures ou en élevage laitier ou porcin.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
Prochaine breve

5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Les céréales, une denrée de base qui occupe près de 65 % de la surface cultivée de l’UE et qui est principalement utilisée pour l’alimentation animale, est la culture la plus sévèrement touchée. Nous avons notamment constaté que pour chaque année marquée par un épisode de sécheresse, les pertes de céréales augmentent de 3 %

a indiqué Teresa Bras, de la Nova School of Science and Technology de Lisbonne.