Le Réveil Lozère 07 juillet 2021 a 15h00 | Par Marion Ghibaudo

Changement de nom et de statuts pour le syndicat lozérien de la forêt privée

Le syndicat lozérien de la forêt privé a tenu son assemblée générale ce lundi 5 juillet, dans la grande salle de la maison de la Terre de Peyre, à Aumont-Aubrac.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le syndicat lozérien de la forêt privé a tenu son assemblée générale ce lundi 5 juillet, dans la grande salle de la maison de la Terre de Peyre, à Aumont-Aubrac.
Le syndicat lozérien de la forêt privé a tenu son assemblée générale ce lundi 5 juillet, dans la grande salle de la maison de la Terre de Peyre, à Aumont-Aubrac. - © Marion Ghibaudo

Lors de cette assemblée générale, les statuts du syndicat ont été mis à jour et le nom du syndicat, à terme, deviendra « Fransylva Lozère ». En 1970, les statuts de l'association avaient été déposés en mairie sous le nom de « Syndicat lozérien de la forêt privée ». Mais, au niveau national, le syndicat lozérien (comme dans les autres départements où existe un syndicat de la forêt privée) est représenté par Fransylva, la fédération nationale des syndicats de propriétaires forestiers en France.
Pour uniformiser et simplifier les appellations, le syndicat lozérien de la forêt privée a donc décidé de s'appeler « Fransylva Lozère », qui remplacera à terme le sigle actuel.
Des changements qui avaient été approuvés lors d'une assemblée générale extraordinaire tenue en mars 2021 et définitivement votés lors de cette assemblée générale. « Lors de notre assemblée générale extraordinaire, nous avions voté des statuts renouvelés et modernisés qui restent ancrés dans les fondamentaux qui avaient prévalu lors de la création de notre syndicat lozérien », s'est satisfait Denis Pit, le président du syndicat lozérien des forêts privées depuis septembre 2019.
Laurent de Bertier, directeur général de Fransylva national, a assisté en visioconférence à une partie de l'assemblée générale, et fait un point sur les problématiques que traite actuellement Fransylva au national : environnement, chasse, plan de relance, etc. ont été parmi les sujets évoqués durant sa présentation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Cessons d’importer des produits dont nous ne voulons pas, la mise en place de mesures miroirs est une condition majeure pour y arriver

ont écrit dans une tribune publiée le 25 octobre dans le quotidien le Monde, des eurodéputés français issus des rangs de cinq des principaux groupes politiques du Parlement européen.