Le Réveil Lozère 26 juin 2019 a 09h00 | Par Nancy Sagnet

Changement de présidence pour l’Arsoe de Soual

Organisme régional de développement des outils informatiques pour l’élevage, l’Arsoe de Soual tenait son assemblée générale annuelle, vendredi 21 juin dans les locaux de la chambre d’agriculture à Mende.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Nancy Sagnet

Transformé en coopérative, l’Arsoe(association régionale de services aux organismes d’élevage) de Soual regroupant les 22 départements de la zone sud-ouest de la France, s’occupe du développement des outils informatiques pour les techniciens et secrétaires des organismes d’élevage. L’association tenait son assemblée générale annuelle en Lozère, le vendredi 21 juin dans les locaux de la chambre d’agriculture à Mende. Comptes annuels, activité de la structure, actualité de la filière ont rythmé cette réunion statutaire.
Sur l’année 2018, l’Arsoe de Soual s’est attaché à développer le logiciel Atlas, un logiciel à destination des techniciens du contrôle laitier. De plus, la structure régionale a développé un outil national en bovin viande, nommée CoClicow. « Ce logiciel comprend un module web où les techniciens peuvent avoir accès à l’historique complet des cheptels.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1516, du 27 juin 2019, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.