Le Réveil Lozère 20 octobre 2021 a 10h00 | Par AgraPresse en collaboration avec le Réveil Lozère

Chute de 13 % de la production de l’UE, la France passe troisième

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La production de vin de l’UE devrait enregistrer une baisse de 13 %, à 147 millions d’hectolitres (hl), en 2021-2022 par rapport à la campagne 2020-2021, selon les estimations de la Commission européenne publiées le 12 octobre. « Les événements météorologiques défavorables du printemps et de l’été, alternant gel et inondations, et les maladies de la vigne liées à ces conditions climatiques, semblent avoir eu un réel impact sur la récolte de vin 2021 de l’UE », analyse la Commission. Avec une production estimée à 44,5 millions d’hl (-9 %), l’Italie resterait le premier producteur de l’UE, suivie de l’Espagne (39 millions d’hl, -15 %) et de la France (33,3 millions d’hl, -27 %). La production de ces trois États membres, qui représente près de 80 % de la production de l’UE, est estimée à 117 millions d’hectolitres en 2021, soit une baisse de 23 millions d’hectolitres (-17 %) par rapport aux 140 millions d’hectolitres produits en 2020. La France, qui est dépassée depuis 2016 par l’Italie en tant que premier producteur de vin de l’UE, serait ainsi, pour la première fois, classée troisième.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.