Le Réveil Lozère 08 juillet 2020 à 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Cinquième édition de l’Agri’scopie en Occitanie : la ferme Occitanie résiste

Cette édition a un goût particulier pour les partenaires qui se sont engagés à produire ce rapport économique annuel : il fête ses cinq bougies et l’économie vient de traverser une crise sanitaire grave.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cette édition a un goût particulier pour les partenaires qui se sont engagés à produire ce rapport économique annuel : il fête ses cinq bougies et l’économie vient de traverser une crise sanitaire grave.
Cette édition a un goût particulier pour les partenaires qui se sont engagés à produire ce rapport économique annuel : il fête ses cinq bougies et l’économie vient de traverser une crise sanitaire grave. - © Marion Ghibaudo

Cette publication rassemble les tendances agricoles des treize départements de la région Occitanie, en lien avec les chambres d’agriculture et les Cerfrance départementaux. Pour la Lozère, c’est Didier Cayroche, du Cerfrance, et Nathalie Rivemale pour la chambre d’agriculture, qui travaillent sur cette publication depuis ses débuts. Cette étude économique passe au crible l’ensemble des productions de la région (grandes cultures, maraîchage et horticulture, viticulture, arboriculture, bovins, etc.), ainsi que des analyses du foncier, de l’emploi agricole ou de la transmission complètent ces fiches.
Crise du Covid-19 oblige, Agri’scopie s’accompagne cette année d’un dossier spécial « Conjoncture coronavirus », « qui vise à donner un premier aperçu qualitatif, à date, des effets observés jusque-là sur les exploitations agricoles et sur l’agriculture régionale », selon les communiqués de presse accompagnant la publication. La région Occitanie a pu compter sur sa diversité agricole pour passer la crise sans casse majeure, pour le moment.
Cependant, rappellent les analystes ayant travaillé sur le dossier, les impacts économiques restent difficilement mesurables, « d’autant que certains effets seront décalés dans le temps », est-il noté. Cette première approche sera complétée par une analyse plus approfondie des impacts économiques à l’automne 2020.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1567, du 9 juillet 2020, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui