Le Réveil Lozère 21 octobre 2020 à 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Clap de fin pour la collecte des plastiques 2020

La collecte des plastiques agricoles*, organisée chaque année par le Copage depuis près de vingt ans, s’est, cette année terminée par la visite de la préfète Valérie Hatsch sur le site de collecte de Mende. C’est la première visite préfectorale sur le sujet en Lozère.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La collecte des plastiques agricoles*, organisée chaque année par le Copage depuis près de vingt ans, s’est, cette année terminée par la visite de la préfète Valérie Hatsch sur le site de collecte de Mende. C’est la première visite préfectorale sur le sujet en Lozère.
La collecte des plastiques agricoles*, organisée chaque année par le Copage depuis près de vingt ans, s’est, cette année terminée par la visite de la préfète Valérie Hatsch sur le site de collecte de Mende. C’est la première visite préfectorale sur le sujet en Lozère. - © Marion Ghibaudo

À l’invitation du Copage, la préfète est venue visiter la collecte de plastiques agricoles et de ce qu’elle représente pour le département. 588,3 tonnes de plastiques agricoles ont été collectés cette année sur les différents sites mis en place ; près de 1 277 agriculteurs ont participé à l’opération.
« Lors de ma première sortie dans une exploitation agricole, j’avais vu qu’ils prenaient soin de bien entreposer tous ces déchets qui polluent l’environnement et la vue dans nos territoires et j’avais trouvé ça très intéressant », explique la préfète. Lorsque l’invitation lui est transmise, la préfète donne aussitôt son accord, « pour pouvoir se rendre compte sur place de l’importance d’une initiative qui séduit manifestement les agriculteurs ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

On ne sait pas trop ce que l’on a perdu encore. On sait qu’une grande partie sera récupérée, mais pas tout. Sur les deux chambres, il y a 2 000 ordinateurs à analyser. On saura d’ici une semaine

a expliqué à l’AFP Philippe Noyau, le président de la chambre du Centre-Val-de-Loire. Les chambres d’agriculture du Centre-Val-de-Loire et de Nouvelle-Aquitaine ont été victimes d’une cyberattaque.