Le Réveil Lozère 21 décembre 2022 a 14h00 | Par Chambre d'agriculture 48

Clap de fin pour le marché au cadran d'Aumont-Aubrac

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Vu le contexte inflationniste et la hausse des matières premières, ainsi que la difficulté pour trouver des financements publics. Constatant la difficulté d'engager des soutiens politiques sur ce projet, malgré les différents portages envisagés, et le manque de financement mobilisable pour atteindre des taux de subvention optimaux liés notamment à des plafonds limitant le montant de la subvention à percevoir, et malgré l'ambition de plus de 200 agriculteurs engagés dans la réflexion d'un marché au cadran à Aumont-Aubrac, ces derniers ont décidé, à contrecoeur, de mettre en sommeil ce projet. Les agriculteurs préfèrent reporter la réflexion, en espérant que les conditions de réussite puissent être réunies dans les futurs programmes financeurs, et décident donc de dissoudre la SAS pour limiter les frais de gestion, mais conservent l'association « Un Cadran pour tous » et se tiennent prêts à étudier toute nouvelle opportunité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.