Le Réveil Lozère 30 septembre 2020 à 10h00 | Par Pierre Garcia

Claude Font : « L’objectif fixé, c’est zéro attaque »

Premières tendances de prédation en 2020, projet gouvernemental de rehaussement du plafond de prélèvement, l’actualité autour du loup est chargée en cette rentrée. Le point avec Claude Font, élu à la fédération nationale ovine (FNO) en charge du dossier loup.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claude Font élève des ovins en Haute-Loire.
Claude Font élève des ovins en Haute-Loire. - © SC

Quelles sont les premières tendances concernant la prédation du loup en 2020 ?
Toutes les données des DDT (directions départementales des territoires) ne sont pas encore remontées à la Dreal et il reste de gros mois d’estives donc il faut rester prudents pour 2020. Le préfet coordonnateur évoque une légère baisse. Nous, au niveau professionnel, nous ne voyons pas vraiment de baisse mais plutôt une stabilisation des attaques. Le montant des indemnisations en 2020 devrait d’ailleurs être équivalent à 2019. Nous constatons en tout cas que de nombreux loups sortis de meute sont aujourd’hui en quête de nouveaux territoires. Certains ne font parfois que passer, d’autres causent des dégâts. Sur ces territoires-là, il faut le dire clairement : nous sommes dépassés. Les éleveurs mais aussi les services de l’état n’étaient pas prêts à devoir gérer la prédation du loup dans leur département. Au niveau de la fédération nationale ovine, nous avons donc dû faire un gros travail d’information auprès des éleveurs, des DDT ou encore des louvetiers.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Des bénéfices économiques directs, et une productivité ou une rentabilité accrue sont les conditions essentielles de l’adoption des pratiques durables à court terme

soulignent des chercheurs dans une étude publiée le 4 octobre dans Nature.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui