Le Réveil Lozère 02 octobre 2019 a 11h00 | Par Mélodie Comte

Clermont-Ferrand, capitale des vins volcaniques

Le premier salon international des vins volcaniques aura lieu à Clermont-Ferrand du 30 janvier au 3 février prochain.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les professionnels de la viticulture du Puy-de-Dôme travaillent main dans la main à l’organisation du premier Salon international des vins volcaniques.
Les professionnels de la viticulture du Puy-de-Dôme travaillent main dans la main à l’organisation du premier Salon international des vins volcaniques. - © FD viticole

Clermont-Ferrand accueillera début 2020, le premier salon international des vins volcaniques. Du nom de Vinora, l’évènement a pour ambition de réunir, aux pieds des volcans d’Auvergne, les vignobles cultivés à flanc de volcans. Vins de l’Oregon (USA), du Japon, de Sicile, de Santorin (Grèce), d’Italie… Ils sont seulement une dizaine par le monde dont les racines courent à travers la lave. Une liste restreinte dont font partie les Côtes d’Auvergne. Nos chers vins puydomois sont les seuls et uniques vins français à être produits sur des sols basaltiques et de pierre ponce, héritage de la naissance bouillonnante de notre territoire. Hormis cette géologie particulière, tous ces vignobles ont un autre point commun « être petits, méconnus » et pourtant « attirer de plus en plus les consommateurs à la recherche de vins de niche aux singularités marquées », explique Pierre Desprat, négociant en vin et président de l’association Vinora. À travers ce salon, vignerons coopérateurs, vignerons indépendants, entreprises de distribution et de négoces veulent ainsi attirer la lumière sur ces cuvées si particulières. David Pélissier, vigneron indépendant à Boudes (Puy-de-Dôme) et trésorier de l’association témoigne : « les consommateurs doivent enfin prendre conscience que nos vins sont issus de terroirs rares ».

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1528, du 3 octobre 2019, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Nous disons stop à l'arrivée de toutes ces réglementations, le monde agricole n'en peut plus, il s'y perd. Il ne sait plus à quelle zone réglementaire il appartient, à quelle date semer.

Les chambres d'agriculture demandent une planification face au nombre important de politiques environnementales.