Le Réveil Lozère 25 novembre 2020 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

Commerçants et artisans manifestent

Près de 200 personnes se sont retrouvées sur le parvis de la cathédrale de Mende, lundi 23 novembre, à l’appel de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Lozère (UMIH 48) pour demander la réouverture des commerces jugés « non essentiels ».

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Près de 200 personnes se sont retrouvées sur le parvis de la cathédrale de Mende, lundi 23 novembre, à l’appel de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Lozère (UMIH 48) pour demander la réouverture des commerces jugés « non essentiels ».
Près de 200 personnes se sont retrouvées sur le parvis de la cathédrale de Mende, lundi 23 novembre, à l’appel de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Lozère (UMIH 48) pour demander la réouverture des commerces jugés « non essentiels ». - © Marion Ghibaudo

Soutenue par de nombreux syndicats, dont la FDSEA et les JA 48, l’UMIH 48 a déposé un cercueil noir devant l’entrée de la préfecture, au son du glas, et gravé des mots « Je n’étais pas essentiel ». Christian Chavignon, co-président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de Lozère, a dénoncé une situation « insoutenable pour les commerçants et restaurateurs de Lozère », avant de laisser la place aux présidents de différents syndicats invités à montrer leur soutien.
Après le rassemblement, les coprésidents de l’UMIH 48 et les représentations de différents syndicats de commerçants et artisans étaient attendus à la préfecture lundi après-midi pour discuter de la situation avec la préfète Valérie Hatsch.
La préfecture n’a pas souhaité répondre à nos questions sur le sujet, mais a indiqué dans un communiqué portant plus largement sur les mesures économiques et le Plan de Relance que « localement, la mobilisation des services de l’État de la Lozère permet d’amortir le choc sur l’économie ». Dans ce même communiqué, ils ont assuré que la « mobilisation en faveur des acteurs économiques est forte pour continuer à accompagner les secteurs d’activité les plus touchés, favoriser et accélérer la reprise ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Nous avons eu l’agréable surprise de voir les Français présents aux achats

explique Cassandre Matras, responsable de projets au sein de l’Idele.