Le Réveil Lozère 21 mai 2021 a 12h00 | Par RM

Commerce agroalimentaire : chute sévère à cause du Brexit et du Covid-19

Conséquence directe du Brexit et de la pandémie de Covid-19, les exportations et les importations agroalimentaires de l'UE ont baissé en janvier.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Conséquence directe du Brexit et de la pandémie de Covid-19, les exportations et les importations agroalimentaires de l'UE ont baissé en janvier.
Conséquence directe du Brexit et de la pandémie de Covid-19, les exportations et les importations agroalimentaires de l'UE ont baissé en janvier. - © Dominique Poilvet/Illustration

Les exportations agroalimentaires de l'UE ont baissé durant le mois de janvier 2021 de 11 % (pour atteindre 13,5 milliards d'euros) et les importations de 16 % (pour atteindre 9,1 milliards d'euros) par rapport au mois de janvier 2020, souligne la Commission européenne dans son dernier bulletin mensuel sur les échanges agroalimentaires publié le 6 mai.
Des échanges agroalimentaires qui ont donc reculé de 13 % par rapport au mois de janvier 2020 pour atteindre 22,6 milliards d'euros alors que la tendance ces derniers mois était largement orientée à la hausse. Sans grande surprise, c'est vers le Royaume-Uni que la valeur des exportations a le plus diminué (-792 millions d'euros, -24 %) au mois de janvier 2021, par rapport au même mois un an plus tôt. Tout comme les importations qui ont nettement diminué (-874 millions d'euros, -67 %). « Cela concerne la majorité des produits agroalimentaires », précise Bruxelles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Il est nécessaire que les particularités des projets agricoles soient prises en compte : la FNSEA et l’Apca poursuivront leur combat pour exclure les bâtiments à vocation agricole du dispositif

lancent les organisations dans un communiqué le 4 juin.