Le Réveil Lozère 07 octobre 2020 à 09h00 | Par Marion Ghibaudo

Conférence sur les stratégies d’investissement en production laitière

Alors que le Sommet de l’Élevage a été annulé pour cause de crise sanitaire, l’Idele a décidé de proposer des webinaires (conférences en ligne), sur des thématiques précises.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alors que le Sommet de l’Élevage a été annulé pour cause de crise sanitaire, l’Idele a décidé de proposer des webinaires (conférences en ligne), sur des thématiques précises.
Alors que le Sommet de l’Élevage a été annulé pour cause de crise sanitaire, l’Idele a décidé de proposer des webinaires (conférences en ligne), sur des thématiques précises. - © Aurélie Pasquelin/Illustration

Lundi 5 octobre, le sujet du webinaire portait sur « Les stratégies d’investissement en production laitière, avoir les bons repères pour orienter ses choix ». La conférence était organisée en partenariat avec le Cerfrance Massif central et les étudiants en deuxième année de BTS Acse au Lycée Louis Pasteur à Marmilhat.
Cette rencontre digitale s’est déroulée en trois temps : une première partie où Yannick Pechuzal, chef de projet à l’institut de l’Élevage, a mis en parallèle le poids et les enjeux des investissements dans les coûts de production du lait.
« Le paysage laitier est en profonde mutation sur la dernière décennie », a introduit Yannick Pechuzal, « et les trajectoires d’exploitation laitières sont diverses, difficiles à appréhender ». Quant aux conditions d’installation, selon le chef de projet, elles sont de plus en plus difficiles, « permettant rarement de combiner revenu, temps et conditions de travail et prise de risque ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

À la différence des éco-régimes, qui seront obligatoires pour chaque État, la stratégie « Farm to fork » ne l’est pas, mais elle va se décliner dans les plans stratégiques nationaux

Explique le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie, dans un entretien accordé à Agra Presse le 26 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui