Le Réveil Lozère 04 novembre 2020 a 11h00 | Par Sophie Chatenet

Connaître les prairies du Massif central pour mieux les apprivoiser

Au terme de quatre ans de travaux, le projet Aeole propose des solutions aux filières pour valoriser la diversité des prairies du Massif central et en faire un atout économique pour les exploitations herbagères.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Les prairies occupent deux tiers de la surface agricole du Massif central.
Les prairies occupent deux tiers de la surface agricole du Massif central. - © SC

Les prairies occupent deux tiers de la surface agricole du Massif central. Leur très grande diversité, héritage d’une large variété de conditions pédoclimatiques et de pratiques agricoles, est source de nombreux services pour les agriculteurs et les citoyens. « Les prairies portent un ensemble de valeurs pour les consommateurs et assurent un lien entre le territoire, les pratiques des éleveurs et la typicité des produits. La meilleure connaissance des prairies du Massif central est indispensable pour répondre aux multiples défis auxquels l’élevage est confronté, économique, environnemental et sociétal », résume Christine Valentin, agricultrice en Lozère, présidente de la chambre d’agriculture de ce département et du Sidam (Service interdépartemental pour l’animation du Massif central). De ce constat est né le projet collaboratif Aéole. Fruit de quatre années de travail, il propose des solutions aux filières pour valoriser la diversité des prairies du Massif central et en faire un atout économique pour les exploitations herbagères.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Dès son lancement, saisissez-vous de ce droit au bon diagnostic carbone ! Prouvez que vous incarnez l’avenir et pouvez faire encore mieux !

Appelle Samuel Vandaele, président des JA, et cité dans un communiqué publié par le syndicat, qui salue le lancement de l’aide pour réaliser un bilan carbone réservée à tous les agriculteurs install&