Le Réveil Lozère 04 décembre 2019 a 09h00 | Par Agrafil

Consommation responsable : le revenu des agriculteurs en tête des motivations (étude)

Abonnez-vous Reagir Imprimer

La première motivation d’une démarche de consommation alimentaire dite responsable est « le soutien aux producteurs afin de leur permettre de vivre de leur travail ». C’est la conclusion du premier baromètre Max Havelaar de la « transition alimentaire » réalisé par l’institut de sondage OpinionWay dont les résultats ont été présentés le 26 novembre. 59 % des sondés ont ainsi placé la rémunération des agriculteurs comme motivation de l’évolution de leur consommation. « Que le critère moral soit en tête est le signe d’un vrai basculement culturel, le gage d’un changement qui va faire parler de lui », s’enthousiasme Blaise Desbordes, directeur général de l’ONG Max Havelaar France.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Julien Denormandie avait promis que les aides à la conversion qui ne sont pas consommées resteraient orientées vers l’agriculture biologique, et c’est ce que nous devons confirmer avec Marc Fesneau

indique à Agra presse Étienne Gangneron, vice-président de la FNSEA en charge du dossier.