Le Réveil Lozère 25 février 2022 a 12h00 | Par David Monnery

Coopelso et la MSA signent un contrat de prévention

Un plan d’investissement est prévu sur trois ans pour améliorer la sécurité au travail des salariés de la coopérative.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Un plan d’investissement est prévu sur trois ans pour améliorer la sécurité au travail des salariés de la coopérative.
Un plan d’investissement est prévu sur trois ans pour améliorer la sécurité au travail des salariés de la coopérative. - © David Monnery

Un contrat de prévention a été signé par la MSA MPN et Coopelso, jeudi 10 février, au siège de l’entreprise basée à Soual (81), en présence du président de Coopelso, Philippe Fabre, du directeur de la coopérative, Mathieu Saint-Blancat, du directeur métiers de la MSA MPN, Pierre-Marie Senes, du responsable du service prévention des risques professionnels de la MSA MPN, Philippe Millet, des administrateurs MSA MPN, Roselyne Savignac, et Michel Marcoul. Ce contrat de trois ans vise à accompagner des investissements prévus en matière de santé et de sécurité au travail programmés par la coopérative d’élevage et d’insémination animale qui intervient au service des éleveurs d’Occitanie, à l’exception du Gers, du Tarn-et-Garonne et des Hautes-Pyrénées.
« Pour les trois ans à venir, nous avons prévu un plan d’investissement d’environ 140 000 € », présente Mathieu Saint-Blancat, directeur de Coopelso. La MSA MPN a remis, symboliquement, un chèque de 48 202 € pour accompagner ce projet ambitieux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Je les invite plutôt à rejoindre les forces vives des structures qui œuvrent au quotidien à faire bouger les lignes. Tout comme j’encourage les jeunes à rejoindre nos écoles d’agronomie pour contribuer demain à accompagner ces indispensables évolutions

a répondu le président de chambres d’agriculture France (ex-Apca), Sébastien Windsor, le 16 mai dans une longue « lettre ouverte » au collectif d’étudiants d’AgroParisTech.