Le Réveil Lozère 18 mai 2022 a 10h00 | Par Marion Ghibaudo

De nouveaux modules proposés à la rentrée

À la rentrée 2022, le lycée agricole François Rabelais de Civergols compte proposer de nouveaux modules d'initiative locale (Mil) aux étudiants de BTS ACSE, en formation initiale.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
À la rentrée 2022, le lycée agricole François Rabelais de Civergols compte proposer de nouveaux modules d'initiative locale (Mil) aux étudiants de BTS ACSE, en formation initiale.
À la rentrée 2022, le lycée agricole François Rabelais de Civergols compte proposer de nouveaux modules d'initiative locale (Mil) aux étudiants de BTS ACSE, en formation initiale. - © Marion Ghibaudo

Transformation des produits fermiers, entretien de machines agricoles avec passage du Caces ou organisation d'un événementiel sont les trois Mil que le lycée agricole souhaite proposer au choix à ses futurs étudiants.
Le choix des contenus des modules d'initiatives locales est propre à chaque établissement. Leur but est de pouvoir aborder des domaines professionnels qui ne sont pas au programme des référentiels. Et vise à permettre le développement d'une compétence professionnelle ou d'une ouverture sur des réalités sociales ou culturelles, sur des sciences ou des technologies contemporaines. « Nous souhaitons mieux achalander notre offre, pour que nos étudiants puissent acquérir des compétences supplémentaires », a expliqué Olivier Martin, directeur de l'EPLEFPA de la Lozère.
Dans l'offre proposée aux élèves, certains modules, organisés en première ou en seconde année en partenariat avec des professionnels du secteur, sont obligatoires. D'autres seront au choix de l'élève.  « Par exemple, pour les BTS ACSE, le Mil qui concerne la transformation des produits fermiers est obligatoire », souligne Olivier Martin et le second au choix.  L'avantage de l'EPLEFPA, selon le directeur, est qu'il existe sur ces sites des plateformes pédagogiques pour la mise en pratique.
« Chaque Mil sera mis en place en fonction du choix des élèves et de leurs intérêts », note Olivier Martin, qui assure que ces modules d'initiatives locales sont un bon moyen pour les élèves de « voir autre chose, tout en gardant un lien avec leurs études. Par exemple, pour le Mil organisation d'un événementiel, nous pensons à l'organisation d'un concours ou d'une foire agricole, ou même une journée de démonstration ». L'intérêt pour les étudiants étant que le projet leur est confié à l'état d'idée, et qu'ils doivent la concrétiser eux-mêmes : recherche de partenaires, de site, communication, etc. Ils voient ainsi tous les aspects organisationnels associés à la construction d'une telle journée. Un module de perfectionnement en équitation sera aussi proposé aux étudiants pour permettre d'évoluer dans le domaine équestre.

En pratique

Pour plus de renseignements, contacter le lycée agricole de Civergols au 04 66 42 61 50 ou à
epl.lozere@educagri.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.