Le Réveil Lozère 18 mai 2022 a 11h00 | Par Marion Ghibaudo

De nouveaux projets pour mieux valoriser les productions

Mercredi 11 mai, à la salle des fêtes d'Antrenas, la coopérative Célia a tenu son assemblée générale de section Lozère, en présence du président André Veyrac, du directeur Hervé Chapelle et de la présidente de section Languedoc, Marie-Lucie Portalier.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Mercredi 11 mai, à la salle des fêtes d'Antrenas, la coopérative Célia a tenu son assemblée générale de section Lozère, en présence du président André Veyrac, du directeur Hervé Chapelle et de la présidente de section Languedoc, Marie-Lucie Portalier.
Mercredi 11 mai, à la salle des fêtes d'Antrenas, la coopérative Célia a tenu son assemblée générale de section Lozère, en présence du président André Veyrac, du directeur Hervé Chapelle et de la présidente de section Languedoc, Marie-Lucie Portalier. - © Marion Ghibaudo

Dans son mot d'introduction, André Veyrac a rappelé que « la coopérative est toujours fière d'accompagner des projets », comme celui de l'atelier du pôle Lozère Viande achevé à la fin 2021. « Ces investissements représentent bien ce que l'on veut pour cette coopérative », et son futur, a ajouté le président.
« La coopérative représente 2 000 éleveurs, pour 90 millions d'euros de chiffre d'affaires », au global, a rappelé Hervé Chapelle dans sa présentation des chiffres de l'année. Si la section bovine représente 90 % de la production, la section ovine connaît « une nette progression à 9 % », s'est réjoui le directeur. Ce dernier a, par ailleurs, pointé que sur l'année 2021, l'activité bovine connaît un léger retrait. En bovins, toujours, la production lozérienne représente 16 % du volume total, pour 70 000 têtes environ. « L'engraissement est en progression et les filières de qualité continuent de prendre des parts de marché », explique le directeur de la coopérative Célia.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

Grâce aux reports de stock de l’année 2021, la majorité des éleveurs et éleveuses sont sereins pour cet hiver mais sont préoccupés par la possibilité que l’année 2023 puisse ressembler à 2022, auquel cas les bilans fourragers seraient loin de l’équilibre

rapporte la dernière note agro-climatique de l’Idele (Institut de l’élevage), publiée le 17 novembre.