Le Réveil Lozère 04 janvier 2023 a 10h00 | Par Le Réveil Lozère en collaboration avec Agrapresse

Déclaration ouverte pour les aides animales nouvelle version

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Les éleveurs peuvent déposer, depuis le 1er janvier, leurs demandes d'aides animales pour la campagne Pac 2023 sur le site telepac.fr. Les professionnels ont jusqu'au 15 mai pour demander leurs aides bovines (y compris veaux sous la mère, en label comme en bio). Quant aux éleveurs d'ovins, de caprins et de petits ruminants (Corse et Dom), ils ont jusqu'au 31 janvier. Les aides couplées animales ont été remaniées dans le cadre de la nouvelle Pac 2023-2027, et officialisées par un décret paru au Journal officiel le 31 décembre 2022. La principale nouveauté concerne l'aide bovine, basée sur une enveloppe unique pour les éleveurs de bovins laitiers et allaitants. Ce nouveau dispositif permet de primer les animaux de plus de 16 mois, dans une limite de 120 UGB (Unité gros bovin) et de 1,4 fois la surface fourragère. Deux catégories d'animaux sont éligibles, précise la notice de l'aide. Il s'agit des bovins présents le jour de la demande et « qui seront maintenus sur l'exploitation jusqu'à la date de référence 2023 » (six mois après le dépôt) ; ils devront avoir au moins 16 mois à cette date. Deuxième catégorie de bovins éligibles : les animaux déjà « vendus pour abattage à 16 mois ou plus dans l'année qui précède la date de référence ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.