Le Réveil Lozère 28 juillet 2022 a 11h00 | Par Sébastien Joly

Découverte du maraîchage dans l'Allier et du dispositif Dephy

La fédération régionale de l'agriculture biologique (FRAB) Auvergne-Rhône-Alpes a donné rendez-vous à vingt-cinq personnes chez un agriculteur de l'Allier afin d'échanger autour du partage d'expérience et du dispositif Dephy.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pierre Thiériot est installé à Limoise, au domaine des Chateliers.
Pierre Thiériot est installé à Limoise, au domaine des Chateliers. - © AA 03

Ils sont stagiaires en pratiques paysannes au CFPPA de l'Allier, du Crefad et de l'association Dasa. Une dizaine de personnes, toutes intéressées par l'agriculture biologique, s'est retrouvée, le temps d'une matinée, sur l'exploitation du Gaec Thiériot, au lieu-dit « Les Chateliers », sur la commune de Limoise, dans le département de l'Allier, pour parler d'installation, de diversification et du métier d'agriculteur.

Itinéraires techniques accessibles à tous
Sur le temps du repas et de l'après-midi, les membres du groupe Dephy Légumes Bio, maraîchers expérimentés venus de toute l'Auvergne, ont rejoint la visite. Créé en 2017, ce groupe travaille sur les thématiques des adventices, des ravageurs et des productions. Le but est d'établir des itinéraires techniques accessibles à tous les producteurs. Les producteurs conventionnels sont également de plus en plus nombreux à interroger la FRAB pour bénéficier de leurs conseils sur la réussite de cultures en agriculture biologique (sans intrants chimiques).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

J’ai singulièrement envie d’avancer sur le dossier des haies

avait déclaré Marc Fesneau, le 16 novembre lors de la remise des prix de l’Afja (journalistes agricoles).