Le Réveil Lozère 02 novembre 2022 a 12h00 | Par Le RéveilL Lozère d'après communiqué

Des « Assises de l'eau » pour travailler sur sa gestion

Abonnez-vous Reagir Imprimer

Mardi 25 octobre, la préfecture et le département de Lozère ont réuni les acteurs qui avaient participé aux Assises de l'eau en 2018, pour « un point d'étape ».
En 2018, ces premiers travaux avaient permis d'identifier l'état de la ressource, de recenser les besoins locaux et de définir une feuille de route départementale structurée autour de trois axes prioritaires et 34 actions : favoriser la sobriété des usages et le changement des pratiques ; sécuriser la desserte des besoins actuels en eau pour les usages essentiels tout en préservant le patrimoine naturel ; développer les outils et dispositifs permettant de prévenir et d'anticiper l'avenir.
La réunion a également permis d'ajouter une 35e action à la feuille de route, la mise en place d'une stratégie départementale de stockage de l'eau visant à retenir l'eau en période pluvieuse, de façon à sécuriser la ressource par temps sec. Face aux investissements importants à consentir compte tenu de l'éclatement des bassins-versants et de la faible densité de population, a été soulignée la nécessité de planifier la gestion de l'eau pour envisager globalement les financements. L'enjeu de l'eau en Lozère justifie aussi l'expérimentation de solutions innovantes telles que, par exemple, la réutilisation des eaux usées en sortie des stations d'épuration ; la mise en place de réserves d'eau secondaires, pour récupérer la surverse et l'eau de vidange des réservoirs principaux ; l'utilisation de captages déclassés pour l'abreuvement des animaux. Pour prévenir les multiples et coûteux citernages en période de sécheresse, la nécessité de développer les interconnexions a été soulignée. A également été évoquée la mise en place de dix à quinze actions concrètes et urgentes, en préparation d'un été 2023 qui pourrait donner lieu à de nouvelles tensions en l'absence de pluies hivernales consistantes. Ces initiatives, portées par les partenaires lozériens, s'accompagneraient d'une planification de plus long terme et la présentation de nouveaux projets structurants aux agences de l'eau. Pour mobiliser la population et renforcer l'attention de tous sur les enjeux de l'eau, a été envisagée, en conclusion, la perspective d'une « journée de l'eau » en Lozère.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

La FNSEA appelle tout son réseau et l’ensemble de ses filières à se mobiliser à partir du 8 février à Paris et jusqu’au 20 février dans toute la France

a annoncé le syndicat dans un communiqué le 3 février.