Le Réveil Lozère 21 mai 2021 a 09h00 | Par DB

Des chargeurs télescopiques puissance quatre dans l'Aveyron

La Cuma de Bellas à Sévérac-le-Château dispose de quatre chargeurs télescopiques utilisés par une vingtaine d'adhérents.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La Cuma de Bellas à Sévérac-le-Château dispose de quatre chargeurs télescopiques utilisés par une vingtaine d'adhérents.
La Cuma de Bellas à Sévérac-le-Château dispose de quatre chargeurs télescopiques utilisés par une vingtaine d'adhérents. - © La volonté paysanne

Bertrand Deltour est le président de la Cuma de Bellas qui rassemble plus de 60 adhérents, et une vingtaine de services. Celui concernant les chargeurs télescopiques réunit une vingtaine d'adhérents, lesquels ont désormais à leur disposition pas moins de quatre engins. « Un premier chargeur JCB a été acheté lors de la création du service en 1984. Puis un chargeur télescopique de la même marque en 1988 pour le secteur de Novis » raconte Bertrand Deltour. « Depuis 2007, nous restons fidèles à cette marque de chargeurs télescopiques que la Cuma renouvelle par trois tous les trois ans, en lien avec la durée de la garantie ».

Éleveurs ovins lait
En 2017, le parc a évolué, la Cuma se dotant alors de quatre chargeurs télescopiques JCB destinés à la vingtaine d'adhérents au service. Il est facturé 22 euros l'heure, plus l'engagement signé lors de la création de l'activité. Les quatre chargeurs télescopiques actuels sont équipés d'une boîte automatique DualtechVT* pour trois d'entre eux, d'une boîte full power shift pour l'autre. Ils sont utilisés à 80 % par des éleveurs ovins lait, dont 60 % sont par ailleurs en filière bio livrant à la Bergerie Triballat installée sur le secteur. Bertrand Deltour précise : « Ces chargeurs télescopiques servent pour 90 % du temps à sortir le fumier des bâtiments. Ils sont équipés au choix, d'un malaxeur, d'un godet balayeur, ou de deux pinces à enrubanner du fait de la création d'un service enrubannage à balle carrée sur la Cuma de Sévérac-le-Château ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Il est nécessaire que les particularités des projets agricoles soient prises en compte : la FNSEA et l’Apca poursuivront leur combat pour exclure les bâtiments à vocation agricole du dispositif

lancent les organisations dans un communiqué le 4 juin.