Le Réveil Lozère 30 décembre 2019 a 16h00 | Par Isabelle Brenguier

Des glaces au pays du bleu

Cherchant à diversifier leur activité, Florence et Éric Jasserand, éleveurs laitiers à Méaudre en Isère, se sont orientés vers la production de glaces.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © IB

Ils sont au pays du bleu du Vercors-Sassenage, mais ils ont voulu se différencier. D’où l’idée d’utiliser le lait de leurs vaches pour faire des glaces. Florence et Éric Jasserand sont producteurs de lait dans le hameau des Colombets à Méaudre. En exploitant 46 hectares de prairies, en élevant 35 vaches laitières de races montbéliarde, abondance et villarde, et en livrant 180 000 litres de lait à Vercors lait, leur exploitation est typique de l’agriculture de montagne telle qu’elle se pratique sur le plateau du Vercors. Au début, Éric Jasserand travaillait seul dans la ferme reprise à ses parents. Mais il a été rejoint en 1997 par son épouse Florence.
« Originaire de Saint-Martin-en-Vercors, je suis née avec l’idée de travailler en agriculture. J’ai suivi des études agricoles (BEPA et BTA polyculture élevage), puis j’ai travaillé quelques années à la Fromagerie Curtet à Vinay. Quand je me suis mariée et installée à Méaudre, j’ai aussi rejoint mon mari dans le Gaec (de la Pierre blanche, ndlr) », raconte l’agricultrice. Au moment de son installation, le couple nourrissait déjà le projet de création d’un nouvel atelier de transformation laitière, puisque Florence avait l’expérience de ses années passées en fromagerie (chez Curtet, mais aussi à Vercors lait et dans une exploitation caprine). Des problèmes de dos ont retardé la mise en œuvre d’un quelconque projet. Mais quand elle s’est rétablie, la réflexion a pu reprendre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Il est nécessaire que les particularités des projets agricoles soient prises en compte : la FNSEA et l’Apca poursuivront leur combat pour exclure les bâtiments à vocation agricole du dispositif

lancent les organisations dans un communiqué le 4 juin.