Le Réveil Lozère 11 novembre 2021 a 12h00 | Par Michel Portier

Des joysticks pour piloter les tracteurs du bout des doigts

Proposé de série ou en option, le joystick multifonction est devenu un équipement de confort incontournable sur les tracteurs. Si l'ergonomie reste le critère numéro un, la simplicité d'utilisation est concurrencée par la personnalisation des commandes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
L'accoudoir SmartTouch des tracteurs Valtra profite d'un joystick privilégiant la simplicité d'utilisation.
L'accoudoir SmartTouch des tracteurs Valtra profite d'un joystick privilégiant la simplicité d'utilisation. - © Valtra

Les leviers multifonctions implantés en bout d'accoudoir sont longtemps restés l'apanage des tracteurs haut de gamme équipés d'une transmission à variation continue (CVT). Fendt avec sa gamme Vario et Case IH avec ses CVX, l'ont ainsi adopté depuis une vingtaine d'années. La plupart des autres tractoristes leur ont emboîté le pas avec la commercialisation de modèles équipés d'une variation continue. Seul John Deere aura longtemps fait de la résistance, pour finalement proposer son levier CommandPro en 2018. Ces joysticks se démocratisent désormais en étant disponibles sur des modèles moins huppés et moins puissants, généralement de série sur les modèles à transmission CVT, mais également en option sur ceux embarquant une semi-powershift. Ils profitent par ailleurs de la stratégie commerciale adoptée par plusieurs tractoristes, qui consiste à proposer différents niveaux de finition pour un même modèle, offrant le joystick dans la dotation de base ou comme équipement optionnel.

Une position naturelle de la main
Au fil des générations de tracteurs, les constructeurs ont peaufiné l'ergonomie de ces leviers multifonctions, l'objectif étant de concilier le confort du chauffeur avec une position de la main la plus naturelle et reposante, tout en maximisant le nombre de fonctions pilotables avec le pouce. Les premiers joysticks très verticaux pouvaient ainsi provoquer une fatigue au niveau du poignet. Les générations suivantes ont eu tendance à s'incliner pour reposer le bras du chauffeur, tout en conservant des boutons pilotés du pouce.
Plusieurs marques (Case IH, Claas, Deutz-Fahr, Kubota, McCormick, Valtra) ont même opté pour une conception horizontale, plébiscitée par les ergonomes. « Ces joysticks, comme le MaxCom équipant nos séries 6.4 à 9, permettent de garder la paume de la main à plat. Dans cette position, les mouvements du pouce sont toutefois plus limités, raison pour laquelle il est préférable de conserver un joystick plus vertical, si l'on souhaite multiplier les boutons pilotés du pouce. Une solution que nous avons par exemple privilégiée pour le développement du joystick de nos tracteurs spécialisés qui permet de commander cinq distributeurs », argumente Nicolas Bedrune, chef produit tracteurs chez Same Deutz-Fahr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

la phrase de la semaine

La tentation d’arrêter l’élevage n’est plus taboue

Écrivent les présidents de la chambre régionale d’agriculture de Bretagne dans une longue lettre ouverte rendue publique le 26 novembre et adressée au ministre de l’Agriculture et aux élus de la région.