Le Réveil Lozère 14 mai 2021 a 18h00 | Par Mélodie Comte

Des légumineuses en torsade : Limagrain acquiert la recette

La surface de légumineuses s’élargit dans le Puy-de-Dôme sous l’influence de la coopérative Limagrain désormais participante majoritaire de la société Nutrinat de Castelnaudary, spécialisée dans la production et la transformation des graines.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
La surface de légumineuses s’élargit dans le Puy-de-Dôme sous l’influence de la coopérative Limagrain désormais participante majoritaire de la société Nutrinat de Castelnaudary, spécialisée dans la production et la transformation des graines.
La surface de légumineuses s’élargit dans le Puy-de-Dôme sous l’influence de la coopérative Limagrain désormais participante majoritaire de la société Nutrinat de Castelnaudary, spécialisée dans la production et la transformation des graines. - © Christian Gloria/Illustration

Depuis bientôt un an, Limagrain est participant majoritaire (65 %) de la société Nutrinat, basée à Castelnaudary aux côtés de la coopérative agricole occitane, Qualisol. Spécialisée dans la transformation des graines légumineuses, notamment avec une recette innovante de pâte à base de farine de légumineuses germées, Limagrain prend position dans l’espoir à terme de développer la culture en Limagne. Le point avec Sébastien Briffond, membre du conseil d’administration.

Phase expérimentale
Avec 400 hectares l’an passé et 350 hectares cette année, la culture des légumineuses dans le Puy-de-Dôme n’en est qu’à ses balbutiements. « Nous n’en sommes qu’à l’état d’expérimentation, le temps de trouver les itinéraires techniques et les variétés adaptées à notre territoire » précise Sébastien Briffond. Néanmoins, Limagrain s’engage déjà sur le terrain commercial en intégrant majoritairement la société Nutrinat en 2020. La preuve est ainsi faite que la coopérative auvergnate croit en l’essor de ces graines dans les assiettes. « L’idée est d’utiliser la recette élaborée par cette entreprise pour à la fois poursuivre le travail entamé avec la coopérative Qualisol, spécialisée dans les légumineuses bio, et développer une gamme conventionnelle avec la production puydomoise », explique le membre du CA. L’idée de « génie » de Nutrinat tient à la fabrication de pâtes à base de farine de légumineuses germées (lentilles vertes, pois chiches et pois jaunes). À celle-ci est ajoutée de la farine de blé pour créer des torsades, aussi riches en protéines et en acides aminés qu’une source de protéines carnées.
Elles sont

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

En bref
5 breve(s) � voir toutes
la phrase de la semaine

Plus que le problème du prix, moi ce qui me préoccupe en tant que commerçant, c’est la disponibilité de certains produits dans les mois qui viennent

a alerté le 14 septembre sur l’antenne d’Europe 1, le PDG de Système U Dominique Schelcher.